le 4 janvier 2017 - Sophie Martin

Les voeux pour 2017 du Maire de Carcassonne, Gérard Larrat :

Text_2

Carcassonnaises, Carcassonnais, 2016 fut une belle année pour la ville.

Le plan de reconquête de la Bastide, élaboré en 2015, a rencontré ses premiers effets grâce à la réfection des façades, l’enlèvement des enseignes obsolètes, la reprise des rues et l’amélioration de leur propreté,la sécurité renforcéeavec la mise en place d’une brigade de nuit au sein de la Police Municipale, la lutte contre les marchands de sommeil et l’habitat indigne, la fermeture administrative de certains établissements de nuit particulièrement bruyants.

Les grands dossiers structurants ont étés engagés :

réfection de l’école Jean-Jaurès avec mise en place de l’école numérique, extension des écoles de Montlegun et Montredon, création d’un Centre de Séminaires et de Congrès au Dôme, opérationnel dès le mois de mai 2017, approbation de l’Opération Grand Site avec ses 20 millions d’euros d’investissement, aménagement du jardin André Chénier et projet de création d’une grande esplanade, depuis la gare jusqu’au boulevard Omer Sarraut, d’ici 2018, lancement de la procédure de sélection du constructeur et gestionnaire du Pôle Aqualudique du Païcherou.

2017 verra la concrétisation de ces grands chantiers et le lancement effectif d’autres qui changeront non seulement le visage de la ville, mais également sa perception. Le rééquilibrage économique espéré entre l’Est et l’Ouest du territoire communal va s’engager, et les actions seront accélérées et amplifiées pour revitaliser le centre-ville et permettre l’installation de commerces de proximité.

Les travaux de voirie seront poursuivis, tout comme la politique de plan lumière par la valorisation de la place Carnot, la réfection des façades, et l’accentuation de la politique de tranquillité et de sécurité.

2017 verra le maintien de la gestion rigoureuse des finances publiques qui, même si elles restent fragiles, s’améliorent, ce qui nous permettra de ne pas augmenter, cette année encore, vos impôts locaux.

Nous ne sommes pas insensibles aux misères du monde, ni aux horreurs de toutes les guerres. Nous connaissons les angoisses et les chagrins de ceux qui sont au bord de la route, et nous essayons par tous les moyens de les ramener vers nous.

Je vous souhaite, cher amis, à toutes et à tous, une belle année 2017, la conservation du bien précieux qu’est la santé, et l’épanouissement de tous vos projets.