le 25 mars 2018 - Manuel Quillivic

Portrait des quatre victimes des attentats de Carcassonne et de Trèbes :

Text_2

Ils ont perdu la vie ce vendredi 23 mars dans les attaques terroristes de Carcassonne et de Trèbes. Victimes de la barbarie de Redouane Lakdim, le terroriste radicalisé, qui se revendiquait de DAESH. Il a été abattu lors de l’assaut des forces de l’ordre.

Ils s’appelaient Jean, Hervé, Christian et Arnaud qui sont ces innocentes victimes du terrorisme?

Jean Mazières est le premier à avoir perdu la vie sous les balles du terroriste. Il était le passager de la voiture qu’a volée Redouane Lakdim avant de commencer son périple macabre. Ce viticulteur à la retraite âgé de soixante ans, habitait Villedubert à quelques kilomètres de Trèbes. « C’était un viticulteur à la retraite, un natif du village, issu de l’une des plus vieilles familles de Villedubert. Il était marié, avait un enfant et était très impliqué dans la vie de la commune puisqu’il faisait partie du comité des fêtes », témoigne le maire du village, Marc Rofes.

Hervé Sosan est le client sauvagement abattu dans le Super U de Trèbes. Ce retraité du bâtiment était âgé de 65 ans et vivait, seul, à Trèbes. « Il se rendait dans ce magasin deux fois par semaine », raconte son demi-frère William Durand.

« Il avait de grandes capacités intellectuelles, lisait énormément, surtout des poèmes, mais comme il n’avait jamais voulu quitter Trèbes, il s’était lancé dans le bâtiment. Moi, je le voyais tous les jours… », raconte son frère. « Il n’avait rien demandé, et on l’a tué comme ça…. »

Christian Medves était le chef du rayon boucherie du Super U tué par Radouane Lakdim. « On ne sait pas encore ce qui s’est passé, mais connaissant Christian, je l’imagine bien avoir voulu s’interposer. C’était un bon mec, un mec courageux et digne », raconte Franck Alberti, un ami d’enfance. Marié et père de deux filles, Florie et Julie, il était aussi grand père depuis un an. Christian Medves venait de fêter ses 50 ans. Originaire du quartier Grazailles à Carcassonne, il était venu s’installer à Trèbes il-y-a 20 ans. Christian Medves était aussi conseiller à la CFDT. Il s’était engagé, sur une liste électorale lors des élections municipales de 2014 à Trèbes.

Arnaud Beltrame Le lieutenant-colonel, âgé de 45 ans, est tombé en héros. Gendarme du centre opérationnel de gendarmerie de l’Aude, il s’était porté volontaire lors de la prise d’otages du Super U pour se substituer à la caissière, la dernière otage encore retenue par le terroriste, alors qu’il venait de tuer deux clients du supermarché. Il sera grièvement blessé par balles et à coup de couteau par Redouane Lakdim, avant de décéder samedi matin des suites de ses blessures.

Son acte a été qualifié d’héroïque par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Nommé officier adjoint au commandement du groupement de gendarmerie de l’Aude en 2017, Arnaud Beltrame a été commandant de la compagnie d’Avranches (Manche)
jusqu’en 2014, avant de devenir conseiller auprès du secrétaire général du ministère de l’Écologie. Il a accédé au rang de lieutenant-colonel en 2016.

En décembre 2017, il avait supervisé un exercice simulant une tuerie de masse dans un supermarché de Carcassonne. Tragiquement prémonitoire.