le 2 avril 2019 - Manuel Quillivic

Attentats du 23 mars : un proche du terroriste interpellé, ce mardi matin à carcassonne, et placé en garde à vue :

Text_2

Selon l’hebdomadaire « le point » qui publie l’information ce mardi. Un certain Malik M., 24 ans, a été interpellé ce mardi matin à Carcassonne par les policiers de la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la direction centrale de la police judiciaire et placé en garde à vue à Paris.

Il s’agit d’un proche de Radouane Lakdim, le terroriste qui a tué quatre personnes et blessé très grièvement deux autres au super U Trèbes et à Carcassonne le 23 mars 2018.

Le point indique que l’homme « était Surveillé » par les services de police et « va régulièrement se recueillir sur la tombe de son ami ». Malik M avait déjà « été entendu lors de l’enquête judiciaire ouverte après l’attentat de Trèbes et de Carcassonne. Il avait un temps été soupçonné d’avoir fourni des armes à l’assassin. » écrit le magazine.

Par ailleurs il « faisait l’objet d’une surveillance resserrée les dernières semaines qui ont précédé les cérémonies de commémoration du premier anniversaire de la tragédie, le 23 mars ». Une dernière information que TV Carcassonne a pu se faire confirmer par une source policière sans préciser la nature de la menace.

Lire l’article du point :