le 21 avril 2020 - Manuel Quillivic

Confinement : Les craintes des professionnels Audois de l’hôtellerie :

Les restaurateurs et hôteliers audois sont dans l’incertitude un mois après le début du confinement. La crise va durablement toucher le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, qui ne sait pas quand leur activité pourra reprendre. 40% des établissements pourraient faire faillite.

Thierry Deniau Président général de l’Union des métiers et des industries
de l’hôtellerie de l’Aude (UMIH) nous a fait part des craintes des professionnels du secteur. « il va-y-avoir des licenciements »

Be Sociable, Share!

  le 15 avril 2020 - Manuel Quillivic

ll-y- a 1 an, l’administrateur du château et des remparts de la Cité réagissait à l’incendie de Notre-Dame :

Il-y- a 1 an, Christophe Varennes, l’administrateur du château et des remparts de la Cité de Carcassonne réagissait à l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Les deux monuments liés à Eugène Viollet-le-Duc sont aussi vulnérables. Christophe Varennes était revenu pour nous sur les conditions de sécurité mises en place au château Comtal :

Be Sociable, Share!

  le 15 avril 2020 - Manuel Quillivic

L’incompréhension syndicat SNUIPP-FSU11 sur la réouverture des écoles le 11 mai :

Le syndicat d’enseignants SNUIPP-FSU11 dansl’incompréhension après l’annonce de la réouverture des écoles le 11 mai.
« On est pas en état d’ouvrir les écoles déclare Jean-Louis Burgat Co-secrétaire du SNUIPP-FSU 11.

Be Sociable, Share!

  le 14 avril 2020 - Matthieu Larrat

Signature des actes d’engagements et reprise du chantier Rocadest :

C’est dans les locaux de la Fédération départementale du Bâtiment de l’Aude, le mercredi 11 mars dernier, que les entreprises qui doivent œuvrer sur le chantier Rocadest ont signé les actes d’engagements. Les travaux représentent 500 mille heures de travail, une aubaine pour le secteur du bâtiment qui rencontre une conjoncture économique difficile. A noter que le chantier a repris ce mardi 14 avril.

Be Sociable, Share!

  le 14 avril 2020 - Manuel Quillivic

Le cri de colère du Dr Nourrisson contre les actes de délinquance envers les infirmières libérales :

Le cri de colère du Dr Nourrisson contre les actes de délinquance envers les infirmières libérales, à Carcassonne ces dernières semaines. « C’est ignoble ».

Le médecin alerte aussi sur la désertion des patients des cabinets médicaux. « il faut que les patients consultent » pour les pathologies hors Covid.

Mais il salue les nombreux élans de générosité envers les médecins et les personnels soignants :

Be Sociable, Share!