le 27 janvier 2020 - Manuel Quillivic

Réforme du Bac, les enseignants du lycée Paul Sabatier en colère :

Text_2

Un rassemblement était organisé, tôt ce lundi matin dès 7h30, devant le lycée Paul Sabatier de Carcassonne. Une action lancée par l’intersyndicale éducation FSU – CGT Éduc’Action – FNEC-FP-FP – SUD Éducation, pour le premier jour des E3C (épreuves communes de contrôle continu) du baccalauréat 2021 pour les élèves de 1ère.

Des éprouves étalées du 20 janvier à la mi-mars selon les établissements :

Une semaine après le déroulement de ces épreuves au lycée Jules Fil, et dans bien d’autres lycées en France, les craintes se vérifient : de nombreux sujets issus de la banque d’épreuves tombés dans d’autres établissements sont mis en ligne par les élèves.
Cela constitue un élément de plus d’inégalité entre les candidats, dans un contexte déjà difficile (contenu précis des épreuves connu très tardivement). Les professeurs du lycée Paul Sabatier se sont par ailleurs engagés dans un mouvement de protestation administrative contre cette réforme et la réforme des retraites en démissionnant en grande majorité de leurs fonctions de professeur principal ou de coordonnateur de discipline.

Un rassemblement qui n’a pas perturbé le bon déroulement des épreuves (NDLR)

Par ailleurs, cette action intervient une semaine après la démission de 59 professeurs du lycée sur 88, de leurs fonctions administratives. Un geste fort pour dénoncer la « réforme Blanquer » et « la dégradation des conditions d’apprentissage et la souffrance des élèves ».

(Texte issu, en parti, du communiqué de l’intersyndicale)