le 26 novembre 2021 - Manuel Quillivic

Covid-19 : Doctolib a enregistré plus de 6900 prises de rendez-vous dans l’Aude hier pour une dose de rappel :

Text_2

Les prises de rendez vous ont bondi sur la plateforme Doctolib après les annonces faites par Olivier Veran hier midi, confirmant l’obligation d’une dose de rappel obligatoire après 15 janvier 2022 pour pouvoir garder un pass sanitaire valide, si le délai de 7 mois après la deuxième injection est dépassé.
Les audois se sont rués sur la plateforme pour prendre un rendez- vous pour l’injection de la 3eme dose passant de 706 rendez-vous pris lundi 22 novembre à 6970 hier jeudi 25 novembre. Un frémissement a été constaté mercredi avec 966 créneaux validés sur la plateforme en ligne.

Une bonne dose de patience pour avoir une date de rendez-vous :

Résultat le site était saturé ce vendredi matin. Il était quasiment impossible de prendre un rendez vous dans un centre de vaccination ou chez un professionnel de santé à Carcassonne. Il y avait au moins 30 minutes d’attente pour accéder à l’agenda et une fois la page accessible la première date disponible la plus proche est au 28 décembre pour le centre de vaccination de la maison médicale de garde et le 13 janvier 2022 pour celui de l’hôpital. Une pharmacie Carcassonnaise proposait des créneaux à partir 11 janvier.
Des délais rallongés en raison la fermeture le 13 novembre dernier du centre de vaccination de Domec à Carcassonne alors que l’épidémie repartait. Jusqu’à 500 personnes y étaient vaccinées quotidiennement.

Quel professionnel de santé peut vacciner :

Le ministre de la santé l’a rappelé, les médecins, les pharmaciens, les sages-femmes, les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes peuvent administrer une troisième dose des vaccins Pfizer ou Moderna.

Be Sociable, Share!
Be Sociable, Share!